BAPE-signature

 

AIDE À LA NAVIGATION


Projet d'exploitation éventuelle d'une mine et d'une usine de niobium à Oka
Communiqué de presse

 

LE BAPE ENQUÊTE SUR LES EFFETS POTENTIELS DE LA RADIOACTIVITÉ
RÉSULTANT DE L'EXPLOITATION ÉVENTUELLE D'UNE MINE ET D'UNE USINE DE NIOBIUM
PAR NIOCAN INC. À OKA

 

Québec, le 22 avril 2002 - Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) a reçu un mandat du ministre d’État aux Affaires municipales et à la Métropole, à l’Environnement et à l’Eau, M. André Boisclair, de tenir une enquête sur les effets potentiels, sur l’environnement et sur la santé publique, de la radioactivité résultant de l’exploitation éventuelle d’une mine et d’une usine de niobium par Niocan inc. Ce mandat est confié en vertu de l’article 6.3 de la Loi sur la qualité de l’environnement.

Dans ce contexte, le commission d’enquête du BAPE devra examiner les points suivants :

  • l’effet potentiel des rejets d’eaux contenant des substances radioactives (eaux de procédé, eaux d’exhaure) sur la qualité des eaux de surface et souterraines ;
  • l’effet potentiel de l’enfouissement dans les galeries de la mine de substances radioactives (scories et résidus) sur la qualité des eaux souterraines ;
  • l’effet potentiel de l’entreposage de résidus miniers dans un parc à résidus sur la qualité des eaux souterraines, des eaux de surface et de l’air ;
  • l’effet potentiel de l’émission de poussières radioactives par l’usine sur la qualité de l’air ;
  • l’augmentation possible de l’infiltration du radon à l’intérieur des habitations situées dans le voisinage en raison des dynamitages et des divers travaux de la mine.

Pour mener à bien cette enquête le président du BAPE, M. André Harvey, a nommé les membres de la commission, M. Joseph Zayed, président et M. Pierre Béland, commissaire.

Ce mandat débutera le 29 avril et prendra fin par le dépôt du rapport au ministre d’État aux Affaires municipales et à la Métropole, à l’Environnement et à l’Eau, M. André Boisclair, au plus tard le 30 août 2002.

Un communiqué sera émis sous peu pour faire connaître les modalités de cette enquête.

Pour plus d’information, les personnes intéressées peuvent communiquer avec Mme Thérèse Daigle, conseillère en communication, au (418) 643-7447 ou, sans frais, au 1 800 463-4732, ou par courrier électronique à therese.daigle@bape.gouv.qc.ca

- 30 -

SOURCE
Thérèse Daigle
Conseillère en communication

© Gouvernement du Québec, 2002