BAPE-signature

 

AIDE À LA NAVIGATION

POUR COMMUNIQUER AVEC NOUS

Projet de centrale à cycle combiné du Suroît par Hydro-Québec à Beauharnois
Communiqué de presse

LE BAPE REND PUBLIC SON RAPPORT D’ENQUÊTE ET D’AUDIENCE PUBLIQUE

Québec, le 13 février 2003. – À la demande du ministre d’État aux Affaires municipales et à la Métropole, à l’Environnement et à l’Eau, M. André Boisclair, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) rend public aujourd’hui son rapport d’enquête et d’audience publique sur le projet de centrale à cycle combiné du Suroît à Beauharnois par Hydro-Québec. Ce mandat d’enquête et d’audience publique, d’une durée de quatre mois, a débuté le 3 septembre 2002. La commission, chargée de l’examen du projet, était présidée par Mme Nicole Boulet, secondée par MM. Jacques Pelletier et Donald Labrie, commissaires.

Au terme de la consultation publique, la commission évalue que ce projet présenterait une contribution importante à l’essor économique de la région de Beauharnois et qu’il aurait des répercussions réduites sur l’environnement, la qualité de vie et la sécurité de la population en périphérie.

La commission est d’avis qu’Hydro-Québec pourrait respecter ses obligations de fourniture d’électricité envers le Québec jusqu’en 2006 avec son parc actuel et elle retient que l’implantation projetée de la centrale du Suroît découle de l’impossibilité pour Hydro-Québec de mettre en service des productions hydroélectriques de capacité suffisante à compter de 2006.

Par ailleurs, compte tenu des avantages que procurent à Hydro-Québec ses surplus d’énergie sur le marché du courtage de l’électricité dans un contexte de libre concurrence, il ressort que le projet vise principalement à maintenir et à améliorer son positionnement avantageux en respectant ses engagements au Québec et à l’extérieur, préservant ainsi les bénéfices qui en découlent pour le Québec.

Toutefois, la commission constate que le projet augmenterait de façon substantielle les émissions de gaz à effet de serre au Québec et que ces émissions pourraient compromettre la démarche du Québec et réduire sa marge de manœuvre face au protocole de Kyoto. Pour cette raison et dans une perspective de développement durable, la commission ne peut souscrire à la mise en œuvre du projet.


La disponibilité du rapport

Le rapport d’enquête et d’audience publique sur le projet de centrale à cycle combiné du Suroît à Beauharnois par Hydro-Québec est maintenant public. Il suffit d’en faire la demande à notre bureau en communiquant soit par courriel (communication@bape.gouv.qc.ca), soit en utilisant la ligne sans frais pour l’extérieur de Québec, 1 800 463-4732 ou le numéro local, 643-7447. Le rapport est aussi disponible dans Internet à l’adresse suivante : www.bape.gouv.qc.ca.

– 30 –


Source : Louise Bourdages, conseillère en communication

© Gouvernement du Québec, 2002