Accueil / Mandats / / communiqué   Envoyer cette page
Retour à l'accueil du mandat
 
   

LE BAPE INFORME LA POPULATION LE 25 MARS 2009 À 19 h 30

Québec, le 3 mars 2009 – Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) tient une séance d’information sur le Programme décennal de dragage d’entretien aux quais de l’Île-aux-Coudres et de Saint-Joseph-de-la-Rive par la Société des traversiers du Québec. Cette séance à laquelle participera le promoteur sera animée par une représentante du BAPE et aura lieu le mercredi 25 mars 2009, à compter de 19 h 30, à la salle municipale de l’Isle-aux-Coudres, située au 1026, chemin des Coudriers. L’objet de la séance d’information est de permettre aux citoyens de s’informer sur le projet, la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement, le processus de consultation publique ainsi que sur le rôle du BAPE. Cette séance d’information s’inscrit dans le mandat que la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, a confié au BAPE. Ce dernier doit rendre accessibles au public l’étude d’impact et l’ensemble du dossier relatif au projet. La période d’information et de consultation du dossier par le public débute aujourd’hui le 3 mars et se terminera le 17 avril 2009.

C’est durant cette période de 45 jours que tout citoyen, tout groupe, toute municipalité ou tout organisme peut faire la demande d’une audience publique auprès de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs. Le cas échéant, une commission du BAPE pourrait être chargée d’enquêter sur le projet et de consulter la population à cet effet.

OÙ CONSULTER LA DOCUMENTATION SUR LE PROJET ?

Les citoyens peuvent se renseigner sur le projet en consultant l’étude d’impact réalisée par le promoteur et les autres documents décrivant le projet et, entre autres, ses répercussions sur l’environnement. À compter d’aujourd’hui et jusqu’au 17 avril 2009, ces documents peuvent être consultés dans les centres de consultation régionaux suivants :

- Bibliothèque municipale de l’Isle-aux-Coudres, 1026, chemin des Coudriers ;
- Caisse Desjardins Cap-Martin de Charlevoix, 189A, rue du Village, Les Éboulements.

L’ensemble du dossier est également disponible au bureau du BAPE à Québec, au 575, rue Saint-Amable, bureau 2.10 et à Montréal, à la Bibliothèque centrale de l’Université du Québec à Montréal, Pavillon Hubert-Aquin, au 1255, rue Saint-Denis, local A-M100, de même que dans le site Web du BAPE au www.bape.gouv.qc.ca, sous la rubrique « Mandats en cours ».

QUEL EST LE DROIT DU CITOYEN ?

Toute personne, tout groupe, tout organisme ou toute municipalité qui désire que le projet soit discuté et évalué publiquement peut faire une demande d’audience publique pendant la période d’information et de consultation du dossier par le public. Cette demande doit être transmise, par écrit, au plus tard le 17 avril 2009, à la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, 675, boulevard René-Lévesque Est, 30e étage, Québec (Québec) G1R 5V7. Le requérant doit y indiquer les motifs de sa demande et son intérêt par rapport au milieu touché par le projet.

LE PROJET

Le projet de la Société des traversiers du Québec (STQ) consiste à établir un programme décennal de dragage d’entretien aux quais de l’Île-aux-Coudres et de Saint-Joseph-de-la-Rive. La STQ est responsable du dragage d’entretien à ces quais depuis 2001. Des travaux de dragage d’entretien sont effectués annuellement dans les aires d’accostage, car l’accumulation naturelle de sédiments rend les manœuvres des traversiers difficiles et non sécuritaires.

Jusqu’en 2007, les travaux de dragage couvraient une superficie inférieure à 5000 m2. Cependant, la progression d’un banc de sable, localisé près du brise-lames de la marina adjacente (côté ouest) au quai de l’Île-aux-Coudres, fait réviser à la hausse les estimations de la STQ de la superficie de dragage nécessaire. Le programme de dragage d’entretien couvre une superficie de 30 000 à 35 000 m2 au quai de l’Île-aux-Coudres et une superficie additionnelle de 2 500 m2 au quai de Saint-Joseph-de-la-Rive. Les nouvelles superficies estimées font en sorte que le promoteur doit se soumettre à un programme décennal d’entretien. Ce type de projet est assujetti à la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement prévu par la Loi sur la qualité de l’environnement.

Tel que c’était le cas au cours des années précédentes, le dragage serait effectué à l’aide d’une drague à benne preneuse et les sédiments seraient acheminés par barges vers un site de mise en dépôt en eau libre situé à l’ouest du quai de Saint-Joseph-de-la-Rive. Il s’agit d’un site utilisé depuis plus de 40 ans pour le rejet des sédiments de dragage.

Il est prévu de réaliser les travaux à compter de début juin chaque année, et ce sur une période de dix ans. Le coût total du projet est estimé à 1 095 000 $.

Les répercussions prévues par le promoteur et les mesures d’atténuation proposées dans l’étude d’impact

Selon le promoteur, les répercussions négatives résiduelles attendues sur les éléments des milieux physique, biologique et humain sont de faible importance, et ce à toutes les phases des travaux.

Les principales mesures d’atténuation prévues sont entre autres l’application de mesures préventives afin d’éviter les déversements accidentels d’hydrocarbures, le respect des modalités de dragage et de mise en dépôt afin de limiter la remise en suspension des sédiments dragués et d’éviter la surverse, l’attention particulière portée à la présence de mammifères marins ou de toute espèce à statut particulier, les avis émis aux navigateurs commerciaux, aux plaisanciers ainsi qu’aux usagers locaux les informant des travaux, et l’établissement de la phase de dragage en dehors de la période d’affluence.

Par ailleurs, des effets positifs sont à noter pour le milieu humain dans la période post-travaux, sur le plan de la sécurité, de l’économie locale, de la qualité de vie des résidents de l’île ainsi que du tourisme récréatif.

Les personnes désireuses d’obtenir plus de renseignements peuvent communiquer avec Mme Sarah Shirley, au numéro suivant : 418 643-7447 poste 538 ou, sans frais, au 1 800 463-4732, ou par courrier électronique à l'adresse suivante : dragage-iac@bape.gouv.qc.ca.  

– 30 –

Source :   Sarah Shirley
               Conseillère en communication



 
Retour au haut
 



© Droits de propriété intellectuelle