Accueil / Mandats / / CV   Envoyer cette page
Retour  l'accueil du mandat
 
 
 
William J.Cosgrove Président
 

Ingénieur civil et consultant international, monsieur William J. Cosgrove détient une maîtrise en génie sanitaire de l’université McGill et a étudié les diverses facettes de la gestion à l’université McGill ainsi que dans plusieurs institutions américaines, notamment Georgetown University, Harvard Business School et Information Systems Management Institute (IBM). En 2001, il recevait un doctorat Honoris Causa de la Faculté de l’environnement et de l’agriculture de l’université McGill et était récipiendaire du prix International de Cannes, de l’eau et de l’économie. En 2004, il était nommé Honorary Fellow de l’Institut de formation UNESCO – IHE.

M. Cosgrove a travaillé plus de 40 ans au Canada et dans des organisations internationales. Jusqu’à son entrée en fonction au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement, il présidait la firme Écoconsult inc. et agissait à titre de président du Conseil mondial de l’eau. Au cours de sa carrière, il a notamment été directeur de l’unité Vision mondiale de l’eau au Conseil mondial de l’eau et a été le principal auteur de Vision mondiale de l’eau - L’eau : l’affaire de tout le monde et de L'eau, la sécurité et la paix - Synthèse des études conduites dans le cadre du Programme «PC-CP - De l'eau pour la paix». M. Cosgrove a occupé le poste de vice-président à la planification stratégique et au développement corporatif puis celui de vice-président à l’environnement de Monenco inc. Il a aussi occupé plusieurs postes à la Banque Mondiale dont ceux de chef adjoint aux ressources eau et énergie, directeur de l’administration et du personnel puis également celui de vice-président.

Monsieur Cosgrove est président du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) depuis le 10 janvier 2005 .

Retour au haut
John Haemmerli Commissaire
 
Ingénieur spécialisé en sciences de l’eau, monsieur Haemmerli a travaillé au sein du gouvernement fédéral comme ingénieur et cadre intermédiaire. Depuis une quinzaine d’années, le BAPE et plusieurs organismes fédéraux ont recours à ses services en matière d’évaluation des impacts environnementaux en tant qu’expert ou en tant que commissaire. À ce titre, il a participé pour le BAPE à plusieurs commissions chargées d’examiner des projets d’établissement ou d’agrandissement de lieux d’enfouissement sanitaire, à des commissions relatives à des projets de construction ou de réaménagements routiers, à l’examen du premier projet de parc éolien de la Gaspésie, à celui du projet d’aménagement hydroélectrique de la Péribonka, de même qu’à l’examen du projet lié au traitement de la brasque usée à Saguenay. M. Haemmerli a également présidé deux commissions d’enquête du BAPE relatives à des projets d’aires protégées.
Retour au haut
 
 
 



© Droits de propriété intellectuelle