logo Aller au contenu

Dossier du BAPE

Projet d'exploitation du gisement de nickel Dumont à Launay

Par : Royal Nickel Corporation

Thème

Mines

Dates

Du 12 mai au 11 septembre 2014

Type

Audience

Résumé du dossier

Consulter la documentation du dossier dans nos archives

Royal Nickel Corporation projette d’exploiter un gisement de nickel situé sur des terres privées et publiques en partie dans les municipalités de Launay et Trécesson (Villemontel) en Abitibi-Témiscamingue. Le projet prévoit l’exploitation d’une mine à ciel ouvert pendant 35 ans incluant deux années pour la préparation qui, à terme, créerait une fosse d’une longueur de 4,9 km, d’une largeur de 1,4 km et d’une profondeur maximale de 560 mètres. Pour pouvoir exploiter cette mine, le promoteur devrait installer plusieurs équipements, notamment un concentrateur, un garage pour l’entretien des équipements de minage, un dépôt de carburants, un entrepôt et une unité d’assemblage d’explosifs, une station de concassage pour les granulats, une usine de traitement des eaux, un bâtiment administratif, en plus de procéder à l’aménagement de puits, puisards, drains et stations de pompage. Il devrait aussi aménager des bassins de sédimentation, des haldes pour les roches stériles, pour les dépôts meubles et pour le minerai de basse teneur ainsi qu’un parc à résidus miniers. Le promoteur devrait aussi aménager une bretelle ferroviaire à partir de la voie ferrée du CN, une installation de chargement du concentré de nickel et un chemin d’accès à partir de la route 111 en plus de voir à l’installation par Hydro-Québec d’une ligne électrique de 120 kV. Durant toute la durée de l’exploitation de la mine, le promoteur prévoit extraire 2,34 milliards de tonnes de minerai et de roches stériles lui permettant de produire 4,63 millions de tonnes de concentré de nickel, soit 0,4 % du minerai traité. Le concentré serait expédié par train à raison d’une dizaine de wagons par semaine vers le Port de Québec ou par camion vers Sudbury ou par une combinaison de ces deux modes de transport.

Le coût du projet a été évalué à 3,133 milliards de dollars (G$), constitué d’investissements initial et d’expansion de 2,265 G$ et de frais de maintien et de fermeture de 868 millions de dollars. En outre, les dépenses d’exploitation pour la durée de vie du projet attendraient environ 10,8 G$. Le promoteur estime qu’environ le tiers de ce montant serait dépensé dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue.

Consulter le rapport du BAPE 309

Consulter la documentation du dossier

carte

Audience

Du 12 mai 2014 au 11 septembre 2014

Dépôt du rapport au ministre

Le 11 septembre 2014

Documentation du dossier

Pour vous informer des détails et des enjeux du dossier, nous vous invitons à consulter la documentation de départ. Au cours de l’audience publique, vous trouverez également dans cette section les réponses aux questions ainsi que les documents demandés par la commission d’enquête aux personnes-ressources et à l’initiateur. Les mémoires des participants et les transcriptions des séances y sont également disponibles.

Consulter la documentation du dossier