logo Aller au contenu

Bureau d'audiences publiques sur l’environnement

Dossier du BAPE

Projet du poste d'Anjou et ligne à 315 kV à Montréal

Par : Hydro-Québec

Dates

Du 13 avril au 13 mai 2022

Type

Période d'information

Région

Montréal

Résumé du dossier

En vue de répondre à la demande grandissante en électricité dans les prochaines années et pour assurer la fiabilité du réseau de transport d’électricité sur l’île de Montréal, Hydro-Québec envisage de construire une ligne à 315 kV sur une distance de 11 km. Visant à faire évoluer le réseau à 120 kV vers un réseau à 315 kV, cette nouvelle ligne serait érigée dans l’emprise existante des présentes lignes qui relient le poste du Bout-de-l’Île à la ligne de transport menant aux postes Montréal-Nord et Bélanger.

Hydro-Québec prévoit également la construction du poste d’Anjou, visant à assurer une exploitation optimale du réseau à 315 kV. D’une superficie de 4 hectares, situé à l’intersection de l’autoroute 25 et du boulevard Henri-Bourassa Est, ce poste raccorderait la nouvelle ligne à 315 kV, ainsi que d’autres lignes de transports avoisinantes. Vu la présence de plusieurs raccordements autour du poste, l’une de ces lignes le serait par voie souterraine sur une distance d’environ 1 km. Ce poste de liaison aérosouterrain serait construit au sud-ouest du poste d’Anjou.

Ce projet, qui traverserait les arrondissements de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles, Anjou et Saint-Léonard, est estimé à 336 M$, soit 143 M$ pour la construction de la ligne de transport à 315 kV, 110 M$ pour la construction des postes d’Anjou et Pascal-Gagnon et 83 M$ pour les travaux connexes incluant l’ajout de capacité au poste du Bout‑de-l’Île.

Les travaux devraient débuter à l’hiver 2022-2023 pour une mise en service en 2025.

Impacts sur l’environnement et mesures d’atténuation prévues

Selon l’étude d’impact, la construction du poste d’Anjou et de la nouvelle ligne de transport à 315 kV entrainerait des perturbations et des pertes de milieux humides. Hydro-Québec prévoit, entre autres, mettre en place des stratégies d’accès afin de contourner ces milieux, privilégier l’utilisation d’accès ou d’aires déjà perturbées et restaurer dès que possible les superficies touchées à la fin des travaux. La société d’État s’engagerait à compenser financièrement les pertes permanentes de milieux humides conformément à la loi et au Règlement sur la conservation pour l’atteinte des milieux humides et hydriques.

La végétation terrestre serait aussi touchée par le projet selon l’étude d’impact, engendrant des pertes et des perturbations temporaires. Hydro-Québec souhaite mettre de l’avant des mesures d’atténuation, telles que la restauration des superficies touchées, l’utilisation de voies d’accès existantes ou déjà perturbées pour les aires de travail, ainsi que l’aménagement de végétaux sur certains lots ou certaines sections de lots en marge du poste projeté.

Dans son étude d’impact, Hydro-Québec soulève que le remplacement de la ligne de transport occasionnerait des répercussions sur l’utilisation du territoire. En ce sens, l’initiateur prévoit informer la population touchée des travaux, d’établir des liens de communications afin de traiter les demandes d’informations et les plaintes ainsi qu’assurer une remise en état égale ou supérieure des lieux à la suite des travaux.

L’étude d’impact mentionne également que le paysage serait affecté durant les travaux et au terme du projet, considérant la nouvelle hauteur des pylônes nécessaires à soutenir la nouvelle ligne de transport.

Consulter le communiqué sur le projet du poste d'Anjou et ligne à 315 kV à Montréal.

Consulter la documentation du dossier

carte

Pour joindre l'équipe du BAPE

poste.anjou@bape.gouv.qc.ca

Breffage médias

Le 19 avril 2022 à 10h30
19
AVRIL
2022

Breffage médias - Projet du poste d'Anjou et ligne à 315 kV à Montréal

10h30 – Webdiffusion

Séance publique d'information

Le 4 mai 2022 à 19h30
4
MAI
2022

Séance publique d'information - Projet du poste d'Anjou et ligne à 315 kV à Montréal

19h30 – Cégep Marie-Victorin – Salle Désilets
7000, rue Marie-Victorin Montréal (Québec) H1G 2J6 - Webdiffusion en direct

Date limite du dépôt des demandes de consultation publique ou de médiation

Le 13 mai 2022
13
MAI
2022

Date limite du dépôt des demandes de consultation publique ou de médiation - Projet du poste d'Anjou et ligne à 315 kV à Montréal

Diffusion du compte rendu

Environ 10 jours après la fin du mandat

Documentation du dossier

Pour vous informer des détails et des enjeux du dossier, nous vous invitons à consulter la documentation de départ. Au cours de l’audience publique, vous trouverez également dans cette section les réponses aux questions ainsi que les documents demandés par la commission d’enquête aux personnes-ressources et à l’initiateur. Les mémoires des participants et les transcriptions des séances y sont également disponibles.

Consulter la documentation du dossier
L'équipe du BAPE

Personnel assigné

  • Alexandre Tanguay Conseiller en communication